Maraichage bio en cueillette et commande de paniers proche de Chambéry    •    Impasse du Marais, 73190 Saint-Baldoph, Rhone-Alpes    •    06.47.89.80.55

" Prendre soin de la terre et prendre soin des hommes "

« On retrouve souvent cette magnifique phrase dans des ouvrages traitants de la permaculture, ce sont des valeurs fortes qui m’animent depuis toujours et que je cherche à rassembler dans mon entreprise agricole…

Terre et...

 … Prendre soin de la terre en faisant de l’agriculture biologique est un minimum et je cherche à aller plus loin avec une approche bien plus globale. En cela la permaculture est une école avec de nombreux principes que je partage et que j’essaie de traduire concrètement dans mon activité (quelques exemples au-delà du bio: utilisation de paille de roseau locale et non de plastique pour pailler les cultures, pas de tracteur ni motoculteur polluant, recherche de proximité dans les approvisionnements… ». J’explore également une manière de faire de l’agriculture révolutionnaire: le non travail du sol, qui comme son nom l’indique consiste à ne pas toucher à son sol avec un quelconque outil. Testé avec succès en 2017 sur une partie des cultures, et après m’être formé à cette nouvelle technique, je prévois de poursuivre les essais sur une majorité de mes cultures en 2018. »

Anne-Catherine Mangel – La maraîchère – hiver 2018

... Humanisme

 » …vous avez reconnu cette fois le formidable mouvement de Pierre Rabhi qui chaque jour parvient à convaincre de nouvelle personnes de l’importance de ces deux grandes causes..

Pour ma part, mon dada c’est le développement personnel. Pour cela il y a tout d’abord une meilleure connaissance et compréhension de soi et des autres: je conseille alors à mon entourage 2 choses:

    1. les petits cahiers d’exercices des Editions Jouvence: toute une collection géniale où vous trouverez j’espère ce qui vous touche le plus,
    2. les pages de vidéo « d’autoformation » de Savoie-Biblio. Il vous faut pour ça être adhérent d’une bibliothèque de Savoie et demander votre code d’accès.

Ensuite j’identifie un autre aspect du développement personnel qui lui est très peu cité: reconnecter nos corps et nos esprits par des activités manuelles, physiques, créatives et si possible en plein air. Les écoles Steiner appliquent ce principe dans leur enseignement. Pour ma part j’ai souhaité l’appliquer à moi-même en choisissant ce métier de maraîchère. Je souhaite en faire partager une partie en accueillant des wwoofeurs pour participer aux travaux de la ferme. Et c’est toujours dans cet esprit que j’accueille mes clients dans mon champs pour qu’ils cueillent leurs légumes eux-mêmes. De plus je les invite à participer à divers ateliers de vannerie, cueillette de plantes sauvages, fabrication de nichoirs, etc.

Enfin, mon second « dada » humaniste touche à l’éducation que l’on porte à nos enfants. On parle maintenant d’éducation bienveillante ou créative. Isabelle Filiozat ou Catherine Dumonteil Kremer en parlent tellement bien dans leurs ouvrages et conférences! « 

Voilà de quoi nous aider à construire un monde plus beau et plus doux!

Anne-Catherine Mangel – Une citoyenne en 2018

Fermer le menu
hello